FrancoFolies de Montréal Les Francofolies de Montréal Bell Ford du Canada Limitée
Accueil > Historique des Francofolies

programme de l'édition 2005

Hommage à Beau Dommage, rien de trop pour Gilles Vigneault, Carte blanche double à Alain Bashung et bien d’Aut’chose encore, dont la première visite de Tiken Jah Fakoly et de Plastic Bertrand.

Le coup d’envoi de cette 17e édition des FrancoFolies est donné par le grand spectacle Beau D’Hommage, qui marque les 30 ans du mythique groupe Beau Dommage et auquel prennent part les Kate et Anna McGarrigle, Vincent Vallières, Susie Arioli, Paul Piché et autres Mara Tremblay.

Le spectacle de clôture Tous avec Vigneault au bout du monde, présidé par le grand poète de Natashquan, réunit sur scène trois générations de musiciens, parmi lesquels Robert Charlebois, Jean-Pierre Ferland et Louise Forestier.

Parmi les nombreux coups de cœur de cette cuvée 2005 : l’IvorienTiken Jah Fakoly, qui se produit aux Francos pour la 1re fois ; Alain Bashung, à qui l’on donne deux Carte blanche  au Métropolis ; la création pépiphonique de Pierre Lapointe ; Diane Dufresne chantant Kurt Weill avec l’Orchestre Métropolitain du Grand Montréal sous la direction de Yannick Nézet-Séguin ; la visite exceptionnelle d’Enrico Macias, de Christophe, d’Aut’Chose et de Plastic Bertrand.

Côté talent émergent, on assiste aux débuts du Franco-Ontarien Damien Robitaille et de la formation montréalaise Malajube.

Consulter le programme

prix Félix-Leclerc 2005

Les concerts de 2005 par jour

28 juillet 2005 au 6 août 2005

Les concerts de 2005 par série

Présenté par Bell